Réalisation de vos projets
neuf et rénovation

Un artisan, une équipe
à votre service

Aménagement
Intérieur, extérieur

Une équipe de professionnels à votre service !

L'entreprise Alpha du bâtiment et son équipe de professionnels spécialisés mettent toutes leurs compétences à votre service pour tous vos travaux, de rénovation, de construction et de conception.

Nous vous garantissons un travail rapide, sérieux et de qualité dans tous les domaines.

-->

Quelles sont les exigences de la réglementation thermique RT 2012 ?

La RT 2012 a été créée suite au Grenelle de l’Environnement. Elle a pour but de limiter la consommation énergétique des bâtiments grâce à plusieurs exigences. Ces exigences sont au nombre de trois :

Une exigence d’efficacité énergétique minimale du bâti

L’exigence d’efficacité énergétique minimale porte sur l’optimisation du chauffage, de refroidissement et de l’éclairage, quels que soient les systèmes énergétiques utilisés. Cette exigence est calculée grâce au coefficient « Bbio » (besoins bioclimatiques du bâti).

Plusieurs moyens peuvent être mis en œuvre pour l’optimisation du bâti : isolation des murs extérieurs, isolation de la toiture, double vitrage, amélioration de l’étanchéité à l’air des fenêtres, protection solaire pour limiter le besoin de climatisation en été, baie vitrée orientée au sud pour bénéficier d’un éclairage naturel en hiver…

Une exigence de consommation énergétique maximale

L’exigence de consommation énergétique maximale concerne la consommation d’énergie liée aux systèmes de chauffage, de refroidissement, d’éclairage, de production d’eau chaude sanitaire et d’auxiliaires (pompes, ventilateurs).

Cette exigence est calculée par le coefficient « Cep » qui limite la consommation d’énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50kWhEP/m2/an (contre 150kWh/m2/an pour la RT 2005). Cette limite est une valeur moyenne, qui peut varier en fonction des disparités géographiques (localisation, altitude), du type d’usage du bâtiment, de la surface moyenne des bâtiments, des émissions de CO2…

Ces exigences mènent à développer l’utilisation de systèmes énergétiques performants, à haut rendement : système de ventilation performant, plancher chauffant, système de gestion automatique des protections solaires et des ouvrants…

La RT 2012 encourage également l’utilisation des énergies renouvelables : chauffe-eau solaire, panneaux photovoltaïque, chaudières à bois…

Une exigence concernant le confort d’été des bâtiments non climatisés

Cette exigence vise à définir des catégories de bâtiments dans lesquels il est possible d’assurer un bon niveau de confort en été sans avoir à recourir à un système de climatisation. Elle est mesurée grâce à l’indice « Tic » qui correspond à la température intérieure conventionnelle d’un bâtiment.

Selon la localisation du bâtiment concerné, un niveau « Tic » de référence est défini en fonction de la zone climatique, de l’altitude, mais aussi de la proximité des zones de bruit.

La température la plus chaude atteinte dans le bâtiment ne doit pas excéder le niveau Tic de référence pendant plus de cinq jours.

Un calcul en énergie finale

La réglementation thermique 2012, tout comme la RT 2005, exprime des exigences en énergie primaire et non en énergie finale.

Pour prendre en compte les pertes énergétiques liées à la production, la transformation, le transport et le stockage, un coefficient de conversion est ainsi appliqué pour “traduire” l’énergie finale (consommée par l’utilisateur) en énergie primaire (produite).

Dans le cas de l’électricité, le coefficient de conversion est de 2,58 alors qu’il est seulement de 1 pour le fioul et le gaz.

Le taux de coefficient de conversion a été largement critiqué par les fabricants de chauffage électriques, qui regrettent que ce type de chauffage soit pénalisé par la RT 2012 malgré un bilan environnemental avantageux (faibles émissions de CO2).

Une nouvelle génération de constructions

Hautes performances d'isolation

Des performances thermiques bien au delà des murs traditionnels. Possibilité sous certaines conditions d’obtenir l’agrément RT 2012 en chauffage électrique.


Facilité de pose

Les blocs coffrants s’emboîtent comme des «légos» (sans collage). Remplir les blocs avec du béton.




Gain de temps

Le temps d’élévation d’une construction est fortement réduit.


Une construction robuste

Le bloc coffrant rempli de béton, est de loin le mode de construction le plus solide. Avec un ferraillage adapté selon les zones géographiques et l’étude béton, la construction avec le bloc coffrant permet d’atteindre aisément les performances antisismiques.


Excellent isolant phonique

Seulement 3 blocs au m²

Une gamme complète : angles, tableaux, linteaux

Le meilleur rapport qualité/prix du marché

23 ans d'expérience à votre service.
Pour la prestation des services et pour la réalisation de leurs projets,
nos clients peuvent compter sur notre savoir-faire et professionnalisme.

Nos garanties:

- un seul interlocuteur, jusqu’à la fin de votre chantier.
- des prix attractifs.
- des délais rapides et respectés.
- assurance décennale.
- Nous tenons toujours compte de vos attentes pour mieux vous satisfaire.
- Notre souci premier est le respect de vos impératifs.
- La satisfaction du client est une priorité.
Un artisan
Une équipe
à votre service